Les différents types de peau ( La peau partie 1)

C’est toujours difficile de parler d’un produit car autant pour certains il fonctionnera, autant pour d’autres, ce sera une cata. On pense souvent que si un produit convient à quelqu’un qui en parle partout, forcément c’est le produit qu’il nous faut ! Tout ceci est faux ! Il faut savoir qu’il y a différents types de peaux (de grain de peau).

Prendre soin de sa peau est primordial, mais avant de construire sa routine quotidienne, hebdomadaire et mensuelle, notre peau demande en premier lieu de diagnostiquer ses besoins et de la comprendre. Seulement après maitrise de son corps, on peut trouver des solutions.

Premièrement, comment est constitué notre peau ?

Tout simplement de 3 couches,

L’épiderme, la couche de surface est celle que nous pouvons toucher. Elle est colorée, pénétrée par les poils. Cette couche se renouvelle tous les 28 jours (D’où le fameux bronzage qui disparaît ou les traitements pour renouveler la peau lorsque l’on a des tâches pigmentaires récentes).

Le derme, qui constitue les fibres, le follicule pileux et sécrète le fameux sébum et la sueur.

L’hypoderme est la couche la plus profonde de la peau et la plus épaisse. Rattaché au derme par des fibres de collagène et d’élastine, elle est constituée de cellule qui permettent l’accumulation et le stockage des graisses.

 

peau
Lien d’origine de la photo ici

 

Pour conclure cette première partie, le corps sécrète deux types de liquide (on parle d’une couche superficielle hydrolipidique) afin de pallier seul à ses besoins,

hydro, la sueur ;
lipidique, le sébum.

Une fois que l’on sait comment notre peau fonctionne, il faut en trouver son type.

Il existe 4 différents types de peaux.

La peau sèche: celle-ci manque de sébum (oui oui de sébum ce fameux gras sécrété par le corps qui nous ragoutent). Cette peau sèche en manque de gras a besoin d’huile apporté en externe par des crèmes riches, des fluide riches comme mon fameux sérum huileux.
Et oui, notre peau à faim, elle a besoin d’être nourrit, et pour cela, préférez des huiles végétales vierge, de première pression (et de préférence bio ❤ ).

Comment la détecter ? Tout simplement parce qu’elle a l’air (de manière variable) terne, elle tiraille (souvent après le lavage) et souffre de petites peaux mortes et plaques sèches sur certaines zones.

Une huile à conseiller ? L’huile d’avocat, riche et protectrice; du beurre de karité (pour son complexe vitamines A, E..) ou encore de l’huile d’argan.

La peau grasse : Différemment d’une peau sèche en manque de sébum, celle-ci en est saturée. Souvent ciblée sur la zone T, accompagnée la plupart du temps de pores dilatés, points noirs, et d’une peau qui brille. On parle d’une peau hyperseborrhée

Comment lutter comme la peau grasse ?
En utilisant du gras !

cela semble peu logique mais votre peau sécrète un excès de gras quand elle se sent sèche, de ce fait, lui donner le gras nécessaire à son bien être l’empêchera d’en produire plus que nécessaire.
Les huiles que je conseille ? En priorité le Jojoba (pour son affinité avec la peau et sa composition proche du sébum, mais également l’huile de noisette, de papaye, de melon de Kalahari…).

Et surtout, même les peaux grasses ont besoin d’hydratation, ne négligez pas votre peau malgré sa brillance.

La peau Mixte: la plus difficile à démasquer, elle reste discrète mais difficile à soigner.

On brille en général la zone T (le front, le nez et le menton), mais le reste de la peau se considère comme « une peau normale » qui tiraille même parfois sur les joues et certaines parties du front.

Les peaux mixtes ont besoin d’eau, et surtout de soin adaptés. Si vous n’arrivez pas à traiter la partie sèche de la partie grasse, mieux vaut traiter le visage entier avec des soins pour peaux grasses en faisant attention que ceux-ci sont des soins gorgés d’eau.

Des huiles et huiles essentielles ? Les mêmes que pour les peaux grasses, surtout le jojoba, la noisette… et concernant les huiles essentielles, le tea tree reste notre meilleur ami.

Et la perle rare, la peau dite « Normale ». Presque inconnu des populations adultes, on considère que la peau normale est celle du nourrisson. Peu d’adulte ont cet équilibre, et est souvent le signe d’une routine équilibrée, en phase avec les besoins de la peau.
On parle des personnes ayant régulées tous les besoins de celle-ci.
La peau qui dispose d’un équilibre total entre eau et huile (Sueur et sébum).
Elle est très facile à traiter et nécessite que des soins dit de base et de prévention.
Un sérum huileux et une crème hydratante (riche en eau).

 

img_2198
Une peau de pêche ? ahah à défaut de nectarine !

Et vous ? quel est votre type de peau ? n’hésitez pas à en témoigner ahah.
Dans le prochain article qui est aussi la 2e partie de celui-ci car trop long, nous parlerons des 6 états de peau que l’on assimile aux différents types.

Vous comprendrez pourquoi on peut avoir une peau sensible, déshydratée ou atopique.

JoOh

Publicités

Publié par

Jeune Parisien à la conquête du monde. Amical, souriant et curieux, j'aime vivre et découvrir le monde. En essayant d'apprendre un peu plus tous les jours, mon but est de faire part de ma connaissance et de tout ce qu'il me reste encore à découvrir.

3 thoughts on “Les différents types de peau ( La peau partie 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s